LE VOL D'ICARE de Raymond Queneau

Dirigé par Alain Chevalier

Théâtre Universitaire Royal de Liège


Ce Vol d'Icare n'est pas celui que vous croyez, comme nous pouvions nous y attendre de la part de Queneau. Non il ne s’agira pas du héros mythologique qui a tenté de s'envoler. Mais d'Icare personnage principal d'un roman de la fin du siècle (lequel?) qui a disparu et que recherche désespérément son auteur, le très célèbre écrivain Lubert. Il accuse ses collègues de lui avoir volé. Voilà le vol d'Icare selon Raymond Queneau !
Vous viendrez donc suivre avec nous l'enquête du détective Morcol, le spécialiste des filatures subtiles, dans sa poursuite d'Icare à fond de train d'enfer à cheval.
Vous viendrez découvrir avec nous tout l'univers ironique sorti de l'imagination de l'auteur (Lequel?) qui sans cesse brouille les pistes et où  tout et tout le monde en prend pour son grade : artistes, littérateurs, la haute société, l'automobile, le roman la langue française, et finalement, pour nous, le théâtre lui même.

belgique2


C’est une libre adaptation d’un roman, Le Vol d’Icare, où il s’agit en effet de la liberté, celle d’un personnage qui sort du texte et échappe à son auteur. Il se promène, un naïf dans un monde passablement corrompu, tandis que son auteur le recherche désespérément. Les gestes et intonations des personnages sont ceux, très exagérés, de la farce ou du mélodrame, mais l’aspect le plus marquant de la mise en scène est sans doute l’élaboration des effets spéciaux : de la musique et des images projetées sur un rideau qui divise le monde du roman de celui de la « réalité ». C’est un spectacle bien présenté, amusant et joyeux.

David Ball

LA PRÉSENCE DE L'ACTEUR AU MOMENT JUSTE             

Atelier de pratique théâtrale